Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre 11, 2018

Cette Swatch Mickey par Damien Hirst, c'est ce dimanche ou jamais!

C'est au Swatch Art Peace Hotel de Shangai, résidence d'artistes ouverte par la marque en 2011, qu'ont été dévoilé jeudi dernier deux éditions limitées et numérotées crées en collaboration avec le Britannique Damien Hirst à l'occasion de 90 ans de la petite souris: The Spot Mickey (1999 exemplaires, €165) et The Mirror Spot Mickey (19 999 exemplaires, €115), toutes deux signées au dos par l'artiste. Détail d'importance:  la plus petite série, qui se distingue par sa taille réduite et son fond de cadran noir, sera disponible ce dimanche 18 novembre, date de l'anniversaire de Mickey, uniquement sur le site www.swatch.com, et seulement pendant 24 heures.


GPHG 2018 : l’ «Aiguille d’Or » à Bovet, le Prix Spécial du Jury à Jean-Claude Biver

L’année horlogère vient de se terminer là où elle avait commencé en janvier dernier avec le SIHH : à Genève, dont le 18e Grand Prix d’Horlogerie, véritable cérémonie des Oscars de la profession, a honoré les créations les plus marquantes de 2018. Son trophée phare, l’ »Aiguille d’Or » est allé cette année à Bovet pour sa montre Récital 22 Grand Récital. Le Prix Spécial du Jury a quant à lui été décerné à Jean-Claude Biver pour l’ensemble de sa carrière et sa contribution exceptionnelle à l’industrie horlogère. « 44 ans, et probablement la plus grande émotion de ma vie » a dit M.Biver qui, pour des raisons de santé, a du récemment mettre fin à ses responsabilités opérationnelles pour devenir Chairman non executive de la Division Horlogerie du groupe LVMH. A noter l’entrée dans le palmarès du Grand Prix d'Horlogerie de Genève d’une nouvelle catégorie « Challenge » réservée aux montres commercialisées moins de CHF 4000, (environ €3500). Il a été attribué cette année à la marque allem…

Raynald Aeschlimann : « Omega est une marque qui a fait l’histoire».

Sous la direction de Raynald Aeschlimann, la marque phare du Swatch Group connaît depuis deux ans toute une série d’évolutions marquantes. Le président et CEO d’Omega revient ici sur les sujets les plus discutés du moment  dans le monde de l’horlogerie: le hype du vintage, les Millenials, et le commerce électronique. 
On aurait pu croire que, comme toutes les tendances, celle du vintage allait finir par disparaître. Or il n’en est rien, et nous avons l’impression que c’est presque maintenant devenu une catégorie à part entière dans les collections horlogères. Qu’en pensez-vous ?
C’est vrai qu’on pourrait se demander : est-ce un phénomène de mode ? Est-ce une classe de montres ? En ce qui concerne Omega,  je préfère employer le mot historique ; j’aime aussi le mot vintage, mais je fais une distinction entre les deux. Je pense que la Trilogie 1957 présentée l’an dernier, pour l’avoir refaite complètement comme elle était à l’époque, ça c’est de l’histoire, c’est de l’émotion. Il en va de …